Du charme médiéval à l’éclat de la Renaissance, de l’empreinte des romantiques aux premiers touristes qui firent de la cité une « ville anglaise », Pau miroite de toutes les facettes d’une histoire grandiose.

Fière de son passé, mais bien dans son époque elle fait par exemple d’un palais 1900 un centre de congrès des mieux équipés et d’un couvent néo-gothique une école nationale de musique et de danse des plus modernes...

Ici, une façade de galets et de briques rappelle ces artisans qui tiraient du gave les matériaux des nobles demeures paloises. Là, devant le Musée des Beaux-arts ou Place Clémenceau, l’Art Déco ramène aux années 30.
Ici, les jardins sont rois, jardins nationaux du Château, palmiers emblématiques sur fond de Pyrénées, chênes, cèdres du Liban, imposants séquoias, là, ginkgo bilobas, et ormes de Sibérie ornent la ville sous l'effet d'un climat bénéfique...
Ici le boulevard des Pyrénées, la « sublime terrasse » pour Maurice Barrès, «la plus belle vue de terre » pour Lamartine reste sans aucun doute, la promenade préférée de tous les Palois.
Ici à chaque coin de vieilles rues, l’Histoire est vivante : Bernadotte fondateur de la dynastie régnante de Suède, et Henry IV de France et de Navarre,- en Béarn on dit Nouste Henric -, renaissent d’un détail ou d’une anecdote.
Ville labellisée « Ville d’Art et d’Histoire ».

La ville de Pau se trouve à 20 km du Pays de Nay (25 min).